Les mouchoirs lavables, les avantages et les inconvénients


Que vous visiez le zéro déchet ou simplement l’allègement de vos poubelles ? Que ce soit pour des raisons économiques ou écologiques ? Vous avez envie de sauter le pas et utiliser des mouchoirs en tissus. Mais vous hésitez encore ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur ces mouchoirs pour vous aider à prendre votre décision. Je vous propose de faire rapidement le tour des nombreux avantages des mouchoirs en tissus. Sans oublier les inconvénients. Ceux-ci sauront rapidement ce faire oublier, car ils sont moindres comparé à ceux des mouchoirs jetables.

L’aspect écologique

Quand même, vous trouvez le mouchoir en papier bien pratique. On le prend dans son petit étui EN PLASTIQUE on l’utilise, on le jette à condition de trouver une poubelle puis on conserve la pochette dans son sac ou à portée de main. Vous me voyez venir. Bon, alors je vous épargne le laïus sur le plastique de chaque étui et le suremballage. Ils sont réalisés à partir d’arbres, beaucoup d’arbres abattus ou en fibre de bois, cellulose, papier recyclé qui sont alors des matières premières « moins pires ». Mais, comme toujours, il faut énormément d’eau : on parle de 100 à 200 tonnes d’eau pour réaliser une tonne de papier. De plus, pour les blanchir on utilise du chlore. Ce produit n’est pas sans risque pour les personnes ayant une peau réactive ou présentant des allergies. Enfin, ils ne sont pas recyclables. Bref, leur bilan écologique est catastrophique. Alors que les mouchoirs réutilisables vont nécessiter des carrés de tissu que vous allez pouvoir garder durant de nombreuses années, en le lavant bien sûr. Niveau impact écologique, on respire mieux.

L’aspect économique

Avec 32 milliards de mouchoirs vendus en France chaque année, ça fait un petit trou dans le porte-monnaie de chacun. Donc, une fois de plus la solution écologique est aussi la plus économique. En effet, vous allez peut-être investir un peu plus en une fois la première fois, mais ensuite c’est une dépense que vous n’aurez plus. Avec un peu de chances, vous pouvez en trouver gratuitement dans les placards de vos grands-parents ou parents. Sinon on peut en trouver sur les marchés, Emmaüs. Si vous les préférez dans des tissus plus actuels, vous pouvez les faire réaliser par une créatrice française ou encore les réalisez vous-même. Vous pouvez également choisir des tissus de récupérations comme des draps, etc.. Un mouchoir est très vite fait, je vous en propose le tuto ici et à la portée de tous dès lors que vous avez une machine à coudre. Le prix d’un mouchoir en tissu reste quand même très abordable et il sera vite rentabilisé.

L’aspect sanitaire

Vous en avez assez de finir avec le nez rouge. L’utilisation de mouchoirs en tissus vous permettra de limiter ce problème d’irritations. Un petit conseil, en cas de gros rhume vous aurez le nez rouge dans tous les cas. L’utilisation d’un baume hydratant comme ceux pour les lèvres, très gras, permettra d’hydrater votre nez et vous permettra de moins souffrir de ce désagrément. Dans tous les cas, mouchoirs lavables comme mouchoirs jetables, il est important de se laver les mains après s’être mouché. Ils ne sont pas moins hygiéniques, mais le mouchoir jetable peut être jeté aussitôt utilisé, à condition ,bien sûr, d’être à proximité d’une poubelle. Ce qui n’est pas toujours le cas. Cependant, les produits chimiques contenus dans les mouchoirs papier peuvent entrainer des rhinites, des allergies, par exemple. Vous pouvez, si vous ne souhaitez pas avoir à les manipuler pour les mettre dans la machine à laver, les glisser dans un filet de lavage ou les mettre directement dans votre machine. Puis, ils seront lavés à 40° ou en cas de maladie, mieux vaut les passer à 60°. Un coup de fer à repasser pour finir d’achever les microbes et vous pouvez vous moucher à nouveau dedans l’esprit tranquille.

Des mouchoirs pour toute la famille

Chez nous, on est passé aux mouchoirs en tissus il y a environ 4 ans. Mon mari qui a toujours la goutte au nez et qui était un gros consommateur de mouchoirs papier n’était pas du tout emballé ! Cependant, il a été très rapidement conquis et il a désormais toujours un mouchoir sur lui. Son nez était alors moins irrité et puis il les trouve très chouettes. Il en a tout une collection. De temps en temps, quand j’ai un tissu qui lui plaît, il me demande de lui faire un nouveau mouchoir. Ils sont ainsi tous différents. Devant son enthousiasme, ma fille m’a demandé de lui en faire. Elle aussi voulait des jolis mouchoirs pour quand elle tomberait malade. Du coup, je lui en ai fait des plus petits. Ils font 20 par 20 cm. Puis je me suis enrhumé, on avait donc plus de mouchoirs jetables à la maison. Accompagné d’un rouleau de papier de toilette, pas zéro déchet du tout et hyper irritant, je suis allée à la machine à coudre fabriquer les miens. Cependant, je ne voulais pas les mélanger à ceux de mon mari. Bizarrement, je voulais bien me moucher dans des mouchoirs lavables, mais dans les miens. J’ai fini par trouver une solution pour les distinguer j’intègre dans l’ourlet un petit ruban plié en deux. Désormais, chacun a ses mouchoirs bien distinct. Vous pouvez aussi broder vos initiales dessus.

Ils sont économiques, écologiques, esthétiques. Bref, ils ont tout pour plaire ! Et vous vous avez sauté le pas ? Vous avez allégé votre poubelle de ce déchet ? Ou il persiste une raison qui vous retient ?

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •